« Le costume populaire régional n’est pas un élément figé dans le temps et dans l’espace. En Normandie, comme dans toutes les provinces de France, il évolue et se diversifie tout au long du XIXe siècle. L’histoire du costume régional en Normandie commence très tôt au regard de la chronologie de l’histoire des costumes régionaux en France. Dès 1730, les normandes se distinguent par le port d’un bonnet, dit « bonnet cauchois », exclusivement porté dans le pays de Caux. La fin du costume régional normand se situe dans la seconde moitié du XIXe siècle, avec l’abandon des grandes coiffes au profit de coiffes plus petites et plus pratiques. C’est donc dans cette période allant de 1785 à 1850, que le costume populaire normand est à son apogée. Le costume populaire était porté par une certaine catégorie sociale comme les gros propriétaires fermiers, et non par la plupart des paysans. La raison en est simple. Le costume a un coût. Les tissus d’indienne, les mousselines, les dentelles et le tulle des coiffes sont autant de matériaux issus de l’industrialisation qui coûtent chers au contraire des étoffes de fabrication locale et artisanale auparavant utilisées dans la confection des vêtements paysans. » Mylène Doré, caroline Louet 2009 (1)

Le premier à répertorier nos costumes régionaux fut Louis-Marie Lanté, collaborateur du Journal des Dames et de la Mode. Il parcourut le Pays de Caux en 1819 et publia ses planches en 1827. Il n’est, par conséquent, pas surprenant, que Jacqueline LEPRINCE les ait reproduites.

Dans un premier temps les articles de ce blog seront consacrés aux costumes portés par les hommes, femmes et enfants de Basse-Normandie au XIXème et au tout début XXème siècle.

Vous trouverez de plus amples informations sur le costume normand dans les documents ci-dessous :

Le costume normand. Georges Bernage. Collection Guides Heimdal, Bayeux, 1981, 32p.

(1) Le costume normand au XIXe siècle dans les collections du musée des Traditions et Arts Normands (Martainville). Dossier rédigé par Mylène Doré, attachée de conservation du patrimoine et Caroline Louet, assistante qualifiée de conservation du patrimoine en 2009; 18p. http://www.chateaudemartainville.fr/docs/dossieradecouvriavecphotoversionok.pdf 

Les coiffes normandes. Georges Dubosc 1924.
Chroniques du Journal de Rouen du dimanche 21 décembre 1924
http://www.bmlisieux.com/normandie/dubosc04.htm 

Le bonnet de coton en Normandie. Georges Dubosc 1924.
Chroniques du Journal de Rouen du dimanche 23 novembre 1924.
http://www.bmlisieux.com/normandie/dubosc10.htm